Plagiat : viol pour sa vie contre la mort de l’autre

Le plagiat n’est rien d’autre qu’un vulgaire troc où l’on viole l’autre contre son gré, pour la jouissance personnelle d’exister enfin, en échange de la mort de sa victime sans aucune concession.