ON THE ROAD AGAIN FOR A STRONGER’S MAN

La bêtise n’ayant pas de limite ni de frontière, il me reste pas mal de route à faire pour me sentir enfin citoyen du pays qui m’accueillera. Alors, « ON THE ROAD AGAIN FOR A STRONGER’S MAN »