Moi d’abord ! Les autres ? Ils existent ?

Les femmes et les enfants d’abord ! Vous y croyez réellement ? Observez autour de vous, de vos proches et traduisez : Les femmes et les enfants par-dessus bord et moi d’abord !

Afin de pouvoir beugler durant son match de foot, l’homme doit savoir marcher sur les autres pour être aux premières loges.

L’égoïsme est à un tel niveau qu’il noie la bêtise de celles et ceux qui le pratiquent en guise de tuteur.

Avez-vous remarqué cette nouvelle tendance dans la présentation de certaines émissions dites de découvertes ou de voyages ?

On n’entend que des « Je vais – je suis – je pense ». Tous ces commentaires bien souvent idiots ou inadaptés sont émis par la ou le clown de l’émission qui peste sa présence en permanence devant la caméra, voilant les paysages qui parlent d’eux même et interdisant tout enregistrement pour éviter de revoir les images accaparées par le nombril de présentation.

On ne sait plus regarder quoi que ce soit sans se selfier la gueule en premier plan.

Alors, je tenais par cet édito, à vous rassurer. Vous existez bien !

Penchez-vous devant une vitrine dans la rue et vous verrez. Il y a sans doute un clown ou un pantin en face de vous. Si oui, alors c’est OK. Maintenant, si vous ne voyez que vous (pardon, que ce pantin ou ce clown) alors, c’est encore mieux car, lorsque vous commencerez à percevoir d’autres personnes que vous, c’est que vous serez en train de devenir un bel humain et ils sont si rares !

Agie, 2016-11-05