Un cas talent à 16 millions ? Juste de quoi l’emmurer ce Cattelan !!!

Quelle bouffonnerie ! Le prix de l’art (sans majuscule dans ce cas) ferait l’équilibre avec la bêtise humaine ?

Comment peut-on critiquer ces artistes du cimeterre qui rectifient des statues vivantes en les étêtant ? Comment peut-on en vouloir à Obélix d’avoir mutilé nasallement le sphinx d’Egypte puisque que l’on se permet d’admirer une statue d’un enfant priant à genoux avec la tête d’hitler ?

Nous détruisons nous-même notre culture en mettant en valeur les résultats de crises de délirium pas très mince du tout !

J’ai découvert ce matin qu’un certain Cattelan exposait dans un lieu qui parle tout seul, La Monnaie ou De Munt chez nos amis bruxellois.

Dans cette magnifique maison d’opéra fédérale camouflée derrière ces huit barreaux ou colonnes selon ce que l’on expose ou protège, une série d’hors d’œuvres se prélasse à raison d’une par pièce allant de Jean-Paul II écrasé par une météorite à une dizaine de corps drapés sous leurs blancs linceuls, gisant sur le sol.

D’autres monstruosités chevaleresques plantées dans un mur ou pendues au plafond afin de prendre un peu de distance avec leurs membres attendent le retour de monnaie par leurs futurs acquéreurs.

J’ai appris également que l’effigie de l’autre, cité plus avant dans cet édito, avait été acquise pour la modique somme de 16 millions d’euros.

« Comment taire » Ce triste constat de déchéance culturelle de nos mondes évolutifs ? En leurs brisant le nez ?

Agie, 2016-11-04