Encore et toujours cet « assoiffement » d’heureux cons naissants !!!

 

Ce matin encore, j’entendais une personne de truc féminin qui parlait à une amie :

-« Tu n’as pas remarqué qu’hier, il m’a répété au moins à dix reprises, – tu as été réellement la meilleure durant cette soirée. Toi, il n’y a rien à dire, tu es géniale – ! »

RAZ LE BOL de ces excentriques pro anus ventral !

Autorisez-moi à ne pas faire plus long sur ce t’aime qui me sort par un cratère identique !

Considérant le manque d’intérêt de ce sujet, je vais devoir faire un peu plus court et profiter de ce vide « éditorialistique » afin de remercier en toute modestie celles et ceux qui m’accompagnent dans ma démarche quotidienne :

Une pensée amicale et un grand merci à Agie, Alain, Agie, François, Agie, Nicolas, Agie, Martine. Agie, Jean-Marc, Agie, Robert, Agie, Edouard, Agie, Daniel, Agie, Xavier, Agie, Olivier, Agie, Losé, Agie, Marie-George, Agie, Jean-Luc, Agie, Jean-Pierre, Agie, Jacques, Agie, Jean-François, Agie, Bertrand, Agie, Cécile, Agie, René, Agie, André, Agie, Laurent, Agie, Valéry, Agie, Giséle, Agie, Benoìt, Agie, Martin, Agie, Lionnel, Agie, Bernard, Agie, Henri, Agie, Arlette, Agie, Pascal, Agie, Jack, Agie, etc.

J’en ai peut-être oublié quelqu’une volontairement, mais je sais que vous ne m’en tiendrez pas rigueur car elle risque de me déclencher un petit alzheimer.

Et je tiens à m’en souvenir !

Agie, 2016-11-03