Au fil des couleurs

Là où le rouge propulse à l’ire

C’est la couleur qui nous permet de vivre

Là où l’orange met le feu à la place

Les signes hauts fondent et embrasent les masses

 

Tu découvres les couleurs au fil de tes humeurs

Les jours et les nuits ne se comptent pas en leurre

 

Là où le jaune se dénombre en milliards

C’est la genèse qui rappelle ses vieillards

Là où le fruit s’envenime de vert

Sans lui la terre ne serait qu’un désert

 

Tu découvres les couleurs au fil de tes humeurs

Les jours et les nuits ne se comptent pas en leurre

 

Une aquarelle ne sort pas du couteau

Loin de l’école des maîtres et vassaux

Chacun se doit de tenir le pinceau

Pour émarger le tableau

 

Là où le bleu s’embrume d’horizons

Pour la planète, ce sera un NON

L’indigo tourne autour des têtes blondes

Elles seront là pour guider notre monde

 

Tu découvres les couleurs au fil de tes humeurs

Les jours et les nuits ne se comptent pas en leurre

 

Quand le violet endoctrine nos âmes

C’est grâce à lui qu’on dépose les armes

Là où le noir conduit au grand sommeil

Sa plus belle voie se conjugue en gospel

 

Tu découvres les couleurs au fil de tes humeurs

Les jours et les nuits ne se comptent pas en leurre

Agie, 2016-09-28