Marche au pas, marche droit …

Pourquoi nous fait-on encore marcher alors que nous n’avançons jamais ?